Header1 Header2 Header3 Header4

Bienvenue sur le site de
l'Échiquier tournaisien

Actualités - "Le 521"


Une pièce d'échecs générée aléatoirement ! Elo : De beaux records !

Écrit le 02/03/2017 par Julien M.

Le dernier trimestre 2016 a été marqué par des parcours impressionnants. Nous avons rarement connu une telle coïncidence de progressions. Bravo à tous ces joueurs motivés.

Des tops et des caps

Gaétan a réalisé un incroyable automne 2016 : une première place au tournoi de Mons ; en tout, quatorze victoires, deux nulles et une seule défaite face à une moyenne Elo de 1890.  Avec cette performance à 2240, il engrange 69 points et dépasse le cap fatidique des 2000. En coefficient 16 et au-dessus de 2000 Elos, personne n’a fait mieux en Belgique ce trimestre ! Sa cote nationale s’élève désormais à 2046. Il devient le deuxième plus fort joueur de l’histoire de l’Echiquier tournaisien et se rapproche du regretté Jean Renard (2128). En janvier et février, les victoires s’accumulent, portant sa cote fide de mars à 2086 !

Les Gueuning, alias les Guns, Martin et Thomas, intègrent respectivement le club des « 1900 » et celui des « 1800 ». Le premier gagne 25 points en seulement six parties (performance à 2000). Il devient le sixième joueur formé au cercle à atteindre les « 1900 ». Le second empoche 19 points en quatre parties disputées face à des joueurs mieux cotés (perf à 1950). Avec ces résultats, les deux frères entretiennent l’espoir du maintien pour Tournai 1.

Estafflers en force. Enguerran franchit la barre des 1700, qu’il tutoie depuis un an. Jonathan D., avec son doublé coupe-championnat, continue son ascension ; gain de 67 points en une année. Tous les deux peuvent rapidement monter car ils sont encore, comme Thomas et Martin, au coefficient 24 (moins de 300 parties jouées) ; 246 et 242 parties, précisément.

Des bons bonds

D’autres joueurs sont aussi en forme.  Martin H. réalise une saison d’interclubs fantastique : sept victoires consécutives ! Il glane 61 points en seulement 8 parties. Martin fait partie de ces joueurs, très appréciés, qui prennent beaucoup de points « à l’extérieur ». 

Quatre autres joueurs, enfin, font un bénéfice supérieur à 15 points. Jean-Pierre, qui a aussi participé au tournoi de Mons, grignote 30 points. Son coéquipier, Guillaume, qui n’a pas souvent la chance d’affronter des joueurs de son niveau (soit plus faibles, soit très forts) gagne 25 points. Gerd et Jonathan M., deux compétiteurs au style tranchant, prennent 17 points.

Pour les joueurs qui n’ont pas été cités, ce n’est que partie remise. Tous, continuons de nous entraîner (tactique, stratégie, théorie) pour rendre nos joutes plus belles …



News suivante
Précédente news